R-C Reptiles

Forum visant à partager le hobbie de la terrariophilie
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Furcifer Pardalis, les localités (caméléon)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cerfon
Administrateur
avatar

Messages : 2526
Date d'inscription : 03/02/2011
Age : 29
Localisation : Belgique

MessageSujet: Furcifer Pardalis, les localités (caméléon)   Mer 7 Déc - 0:18

Un nouveau post-it Smile

Il y a tellement de différentes localités chez les Pardalis que je trouvais sympa de faire un petit récapitulatif..
Oui, il s'agit bien de localités et non de Phase.

Les Ambilobe, les Nosy be, Tamatave et les autres tirent leurs noms de la régions dont ils proviennent. Ils sont tous originaires de l'île de Madagascar mais de différentes zônes de l'île.

Je vais vous montrez et vous expliquez au mieux les différentes localités à travers diverses photos de mâles Pardalis, les femelles étant presque identiques Wink

Ambanja
Avec une couleur de fond verte dominante, Reconnaissable à ses bandes en "V" sur le flanc. La femelle a également cette bande en forme de "V". Cette localité est assez rependue dans la terrariophilie.



Ambanja Blue
L'ambaja blue est une sélection de la localité Ambaja, Celui-ci présente une couleur de fond bleutée voir bleu turquoise, ses bandes sont très souvent rouge grenat. Localité très recherchée par les amateurs de F. Pardalis.



Ambato
Souvent confondu avec l'Ambaja blue, celui si lui ressemble énormément. Aussi appelé Ambato Diamond, il se différencie de l'ambaja par le jaune qu'il arbore sur la tête.



Ambilobe
Les Ambilobe sont sans doute les Furcifer Pardalis qui présentent la plus large gamme de couleur.
De nos jours, on les trouve très facilement dans les élevages.
Les spécimens aux coloris typiques arborent un fond vert clair tirant sur le jaune en état d'excitation. Cependant, on en trouve régulièrement qui présentent de l'orange ou plus rarement du jaune vif comme couleur dominante. Les membres et la queue ainsi que leurs rayures sont souvent de la même couleur que sur le corps ou alors c'est un orange vif qui est présent.
Les barres verticales sont bleues parfois mouchetées de rouge foncé. Les spécimens qui ont les barres rouges sont appelés Picasso. Les Ambilobes ont sans doute tous des gènes de blue bar et de Picasso en même temps. Ainsi, dans une même portée on retouve parfois à la fois des blue bars et des red bars. la ligne horizontale est bleu avec un peu de blanc.
La gorge est orange, les lèvres blanches, le somet du casque vert bleuté avec les arêtes grises.
Les popières sont étoilés de noir ou de gris sur un fond souvent rouge orangé.

A savoir, les blue bars sont souvent originaire d'une petite localité voisine d'Ambilobe appelée Sirama.





Ambodirafia
Très peu courante, cette localité est encore peu connue, il semblerait que ces couleurs soient assez ternes et pales avec une ligne verticale blanche très marquée.



Ampiskiana
Pardalis aux couleurs assez variées. Le jaune et le vert sont dominants, mais ce caméléon change énormément de couleur avec l'âge et l'environnement. Leur particularité première est leur gorge multicolore et la capicité qu'ils ont de changer la couleur de leurs barres verticales, souvent rouges à marrons et parfois bleues et même grises. Cependant il reste assez difficile à identifier.



Andapa
Très rare également la localité d'Andapa reste très peu connue. La seul chose que l'on puisse dire à son propos est que sa robe est presque toujours dans les rouges (bordeaux,grenat,rouge pâle, etc...)



Ankaramy
Facile à identifier, aussi appelée panthère rose, l'Ankaramy présente une robe particulière. Un rose presque uniforme avec une ligne verticale blanche très prononcée. Les arêtes sont grises un peu bleutées, et on remarque régulièrement une série de points sur l'abdomen du Pardalis. Regardez la photo, je pense qu'elle parle d'elle même.



Ankify
Les Pardalis de la localité d'Ankify sont encore extrèmement rare dans les élevages. Leur disponibilité en tant qu'animaux nés en captivité date de 2007. Leur description en est donc d'autant plus difficile en raison d'un réel manque d'information. Par rapport aux renseignements que j'ai pu collecter les descriptions sont extrèmement variables! La couleur au repos étant même souvent totalement différente de celle en état d'excitation. Très difficile à identifier, les Ankify ont une particularité très intéressante de pouvoir arborer des couleurs extrêmements différentes d'un moment à l'autre.



Diego Suarez
Les Diego Suarez portent assez mal leur nom puisqu'ils sont issus de la localité de Antseranana. Ce sont les Pardalis les plus nordiques de Madagascar.
Il y a beaucoup de confision lors de l'indentification de cet animal. Disons donc qu'une des couleur standard admise est un fond vert avec des bandes verticales rouges. La ligne horizontale est souvent blanche ou légèrement bleue. Les lèvres sont blanches, les paupières plutôt rouge orangé et les crêtes sont grises. On remarque parfois un joli motif étoilé bleu ou noir qui part du pourtour de la tête pour arrivé jusqu'à l’œil en traversant les lèvres.



île de la Réunion
Des Furcifer Pardalis sont présents despuis très longtemps sur l'ïle de la Réunion. Des écrits de 1830 relatent déjà des Pardalis sur cette île. Ces animaux ont bien été introduits car les Furcifer Pardalis sont tous originaire de Madagascar. On peut dire qu'il y a énormément de point commun avec les Nosy Be, mais rien de concret ne peut-être dit. Grosse dominance de vert, sinon peu de signes distinctifs.



Joffreville
Très rare et presque inconnue, je ne préfère pas m'étendre sur cette localité, une photo suffira.



Maroantsetra
Assez mal distingué, celui-ci ayant une majorité de rouge sur tout le corps avec des barres verticales vertes. Mais peu d'autres explications sur cette localité...



Masoala
Souvent confondus avec les Tamataves ou les Nosy Boraha (Sainte Marie), ces spécimens sont pourtant issus d'une localité maintenant identifiée: le parc national de Masoala
Ces spécimens arborent souvent une robe gris clair au reflets bleutés pouvant tirer sur le blanc.
Rouges brique à orange foncé et bien souvent l'arrière du corps et plus coloré que l'avant qui reste majoritairement gris. La tête, la gorge, les crètes, les pattes et la queue sont aussi de cette couleur grisâtre majoritairement présente.



Nosy Ankarea
Les Nosy Ankarea nés en captivité font partis de ces nouvelles localitées disponibles en Europe depuis 2007. Ils sont assez proches des Nosy Mitsio et des Ampiskiana au niveaux de leur couleurs mais quelques détails permettent de les distiguer. Leur couleur de fond, largement dominante, est le vert. Ces teintes peuvent aller d'un vert un peu "lazer", en passant par un vert gazon ou un vert très légèrement "glacé", un peu bleuté. Les yeux sont rouges, il en est souvent de même pour la crête de la gorge, le contours des lèvres (blanches) et le contour du nez. C'est en état d'excitation que cet animal suprend le plus. Il peut devenir entièrement jaune avec les motifs rouge vif.



Nosy Be
Parmis les plus répandus dans la terrariophilie. La couleur de fond est verte tirant sur le turquoise.
La ligne horizontale est souvent blanche tandis que les barres verticales peuvent être bleues, vertes, noires ou totalement absentes.La tête est de la même couleur que le corps avec parfois un peu de rouge au niveau de la gorge. Les lèvres peuvent être blanches mais sont souvent jaune. Le même jaune est parfois présent sur les paupières.



Nosy Be True blue
C'est une sélection de Nosy Be représentant des couleurs plus claires et flash que le simple Nosy be.



Nosy Boraha
Parfois appelé "Sainte Marie" pour la simple et bonne raison que leur île porte ces deux noms.
Ces animaux ont une couleur de fond qui passe par toutes les nuances de gris mais principalement dans les tons plus clair. C'est également cette couleur qui est très largement présente sur les membres et la tête.



Nosy Faly
Les Nosy Faly nés en captivité ne sont disponible en Europe que depuis fin 2007. Cette localité est sortie de l'anonymat suite à un effet marketing dont les américains ont le secret. En effet, un des site de vente de Pardalis parmis les plus connus au monde, basé aux USA, à annoncé mener un projet d'élevage à partir d'une nouvelle localité qu'ils ont eux-même baptisé d'un nom malgache: Oorana Mena ou Red Rain en anglais. A l'instar des Picasso, Soabanna, Mafana etc... cette appellation ne fait que semer la confusion et masque le nom de la localité originale de ces animaux, l'ïle de Nosy Faly. Pour moi, cela reste une sélection de Nosy be (cela n'engage que moi).



Nosy Mitsio
Les Nosy Mitsio que l'on appelle aussi Mafana ou Soabana sont encore assez rare dans les élevages.
Ces caméléons ont une couleur de fond d'un vert assez intense présent sur pratiquement tous le corps et les membres. En état d'excitation ou de stress, ils changent brusquement de couleur pour laisser apparaître un jaune bien soutenu en lieu et place du vert. Les bandes verticales sont souvent vertes ou un peu rouge mais toujours assez peu prononcées. La ligne horizontale est blanches et bleue.





Nosy Radama
Les Nosy Radama ont des couleurs assez proches des Ankaramy. Ce qui distingue ces deux localités c'est la taille des Radama, qui sont assez nettement plus grands. De plus, la couleur des Nosy radama adultes tire plus sur un rouge groseille que sur le rose de l'Ankaramy.



Sambava
Souvent dans les tons vert au repos, les Sambava deviennent rapidement plutôt rouge, orange ou jaune en état d'excitation ou de stress. La gorge est presque toujours rouge sauf au repos où du vert, du jaune ou du gris prennent place. Les bandes verticales peuvent être noire, marron, rouge ou orange. Les lèvres sont blanches, il en est de même pour la bande horizontale qui peu aussi parfois être bleu pâle. Le casque et les crêtes peuvent être de couleur très variables d'un individus à l'autre.



Tamatave
Ce sont des spécimens assez facilement reconnaissable. Ils arborent une robe rouge et blanche sur l'entièreté du corps. Leurs têtes peuvent parfois présenter des couleurs autour des yeux ou des lèvres comme du jaune ou du bleu. La photo sera plus simple pour vous illustrer cette localité. Mais ils sont tout de même régulièrement confondu avec le Masoala qui lui présente beaucoup plus de blanc.




Post-it réalisé par mes soins.
Source : Pardalis.be, Kameleoner.dk, Pardalis-world.be

_________________


Dernière édition par Cerfon le Mer 7 Déc - 18:48, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cerfon
Administrateur
avatar

Messages : 2526
Date d'inscription : 03/02/2011
Age : 29
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Furcifer Pardalis, les localités (caméléon)   Mer 4 Jan - 17:43

Voilà, c'est terminé Cool

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tim

avatar

Messages : 554
Date d'inscription : 01/03/2011
Age : 31
Localisation : soleil

MessageSujet: Re: Furcifer Pardalis, les localités (caméléon)   Mer 4 Jan - 18:07

joli boulot , il y en a qui pete quand meme Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mOrtem

avatar

Messages : 538
Date d'inscription : 08/10/2011
Age : 27
Localisation : Dans un coin de Pandaemonium

MessageSujet: Re: Furcifer Pardalis, les localités (caméléon)   Jeu 5 Jan - 1:42

Shocked *choquée par le cameleon rose barbie*

Certains ont vraiment de magnifiques couleurs, j'aime beaucoup le Sambava Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valko
Modérateurs
avatar

Messages : 1983
Date d'inscription : 01/03/2011
Age : 53
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Furcifer Pardalis, les localités (caméléon)   Jeu 5 Jan - 19:37

Bravo monsieur l'admin, je n'aurais pas fais mieux mr green
Cela donne envie tout de même mais je me demande le prix de certains .. Rolling Eyes

10/10

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mOrtem

avatar

Messages : 538
Date d'inscription : 08/10/2011
Age : 27
Localisation : Dans un coin de Pandaemonium

MessageSujet: Re: Furcifer Pardalis, les localités (caméléon)   Jeu 5 Jan - 19:39

C'est vrai c'est un beau boulot et vraiment complet ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
valko
Modérateurs
avatar

Messages : 1983
Date d'inscription : 01/03/2011
Age : 53
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Furcifer Pardalis, les localités (caméléon)   Jeu 5 Jan - 19:48

mOrtem a écrit:
C'est vrai c'est un beau boulot et vraiment complet ^^
Ne le félicite pas trop tout de même, il est payé pour en même temps mr green Razz

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cerfon
Administrateur
avatar

Messages : 2526
Date d'inscription : 03/02/2011
Age : 29
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Furcifer Pardalis, les localités (caméléon)   Jeu 5 Jan - 20:51

Héhé Razz

Pour les prix, juvéniles les mâles sont rarement au dessus de 150€ peu importe la localité ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
docteur jackal



Messages : 270
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 29
Localisation : a 5 min de chez valko

MessageSujet: Re: Furcifer Pardalis, les localités (caméléon)   Jeu 5 Jan - 21:01

y a vraiment des localités magnifiques, et que je n'avais jamais vue.

de plus bon boulot pour la fiche 10/10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Furcifer Pardalis, les localités (caméléon)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Furcifer Pardalis, les localités (caméléon)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» caméléon furcifer pardalis tamatave
» Construction d'un terrarium pour Furcifer Pardalis
» furcifer pardalis ambilobe red bar
» Ponte furcifer pardalis
» Flexarium Furcifer pardalis Ambilobe.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
R-C Reptiles :: Sauriens :: Phases et génétiques-
Sauter vers: