R-C Reptiles
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

R-C Reptiles

Forum visant à partager le hobbie de la terrariophilie
 
AccueilDernières imagesRechercherS'enregistrerConnexion
-17%
Le deal à ne pas rater :
PHILIPS Centrale vapeur HI5900/22 5,2 bar
59.99 € 71.99 €
Voir le deal

 

 Article Reptilmag numéro 3:Lampropeltis getulus californiae

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Loïc

Loïc


Messages : 664
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 39
Localisation : Quièvrain

Article Reptilmag numéro 3:Lampropeltis getulus californiae Empty
MessageSujet: Article Reptilmag numéro 3:Lampropeltis getulus californiae   Article Reptilmag numéro 3:Lampropeltis getulus californiae Icon_minitimeDim 18 Sep - 11:09

Le serpent roi de Californie



Le Lampropeltis getulus californiae peut être considéré comme l'un des serpents le plus facile à maintenir et à reproduire en captivité,au même titre qu'Elaphe Guttata.
Ceci explique sa cote de popularité,tant auprès des débutants que des amateurs chevronnés pour ses multitudes de "phases" aux dessins et aux couleurs des plus chatoyants.


Calssification


Le serpent roi fait partie de l'ordre des Squamates,plus précisément de la famille des Colubridés (couleuvre).
Il appartient à une grande et intéressante espèce qui contient pas moins de sept sous-espèces,les autres étant:getulus,floridana,holbrooki,niger,nigritus,splendida .


Répartition géographique


Le territoire du "King snake" se répartit dans le sud-ouest des États-Unis,plus précisément de l'Oregon en passant par le sud de l'Utah,de la Californie et de l'Ouest de l'Arizona et du Nevada.
Le serpent roi de Californie se rencontre dans un biotope particulièrement varié.
On le trouve aussi bien dans les forêts de conifères,près des rivières,dans les milieux secs,les zones rocheuses et à l'extrême limite dans les zones désertiques de l'Arizona (ce qui explique de possibles croisements entre Lampropeltis g.californiae et son cousin splendida).


Description


De bonne taille,le King atteint en moyenne 105 à 140 cm,des spécimens atteignant 1.5 voire 1.6m ne sont pas rares.
Deux formes de dessins se distinguent à l'état naturel:un dite annelée et l'autre,lignée.
La coloration de base varie entre le marron et le noir et du jaune-crème au blanc.
La durée de vie moyenne chez les serpents rois est d'environ 15ans mais certains spécimens peuvent vivre au-delà.
De constitution robuste,il est plus imposant qu'Elaphe guttata,c'est un constricteur très puissant qui,dans la nature,n'hésite pas à s'attaquer aux rongeurs,oiseaux mais également aux serpents,y compris les espèces venimeuses qu'il croise dans ses aires de répartition (crotales,mocassins,..).


Maintenance



L'élevage de cette espèce en captivité est considéré comme facile et cela pour plusieurs raisons.
Presque tout les spécimens que l'on trouve sur le marché sont issus d'élevage (ce qui évite en partie les désagréments liés à l'importation:stress,déshydratation,parasitose...).

En ce qui concerne sa maintenance,elle est simple car elle est bien connue:elle consiste pendant une grande partie de l'année,sauf pendant la période de repos,à maintenir une température de 28 à 30 °C dans la zone chaude et 24°C en zone fraîche la journée,celle-ci étant ramené à 23/24°C la nuit avec une humidité moyenne de 55 à 60% environ.
La durée d'éclairage est de 10 à 12heures par jour,sauf en période de reproduction où il est conseillé de la ramener aux alentours de 14/15heures.

Une règle importante à respecter si l'on veut maintenir plusieurs spécimens,c'est de les élever individuellement,compte tenu qu'ils sont partiellement ophiophages.

Si vous venez d'acquérir un jeune lampro,et ceci reste valable pour presque toute les espèces,il est préférable dans un premier temps de le maintenir dans un petit terrarium type boîte de transport,où il aura une croissance plus rapide que si vous le placez directement dans son terrarium final.

Pour ce faire,un terrarium de taille moyenne (80x40x40cm) est largement suffisant pour maintenir un individu adulte voire un couple pendant la période de reproduction.

Le terrarium devra posséder une ventilation haute et basse et être équipé:
-d'un câble chauffant réparti sur les 2/3 du terrarium
-d'un thermostat
-d'un éclairage
-d'un substrat
-d'un bas à eau suffisamment grand pour que le serpent puisse se baigner
-d'une cachette.

Le besoin alimentaire de ce reptiles n'est pas problématique en soi puisqu'il accepte aussi bien les souris que les jeunes rats.
Attention toutefois à la taille des proies car ce serpent est parfois bien maladroit.

C'est pourquoi je vous conseille de le nourrir de proies mortes ou de tenir le rongeur par l'intermédiaire d'une pince pour éviter bien entendu une malencontreuse morsure...
Le rythme de la distribution peut varier en fonction de l'âge ou de la taille des rongeurs.
En effet il faudra nourrir plus régulièrement les serpenteaux,c'est-à-dire tout les trois à quatre jours environ par rapport à un adulte qui lui,sera nourri en fonction de la taille de la proie tout les sept à dix jours.
Il faut quand même faire attention à la suralimentation ou au surdimensionnement des proies qui sont les causes principales des régurgitations.


Reproduction


La reproduction de serpent roi est aussi facile que sa maintenance.
Sa maturité sexuelle se situe généralement au bout de 18 à 20 mois,ce qui permet d'avoir des accouplements dès la 2ème année (à condition quand même que l'animal dépasse les 80cm).
En terme de préparation pour les actes amoureux,il y a d'abord la période d'hivernation,c'est-à-dire le moment où l'on place les géniteurs au repos complet.
Pour ce faire,vers le mois de novembre,on les met à la diète pendant 3 à 4 semaines puis on les fait baigner pendant une demi heure dans de l'eau à 30°C pour qu'ils finissent éventuellement de faire leurs excréments.
Après commence le décompte de la température,-2°C tout les deux jours,et de la durée d'éclairage,-1heure tout les deux jours,pour arriver à obtenir une température inférieure à 10°C dans le noir total et ce,pendant une période de deux mois.

Cela nous amène fin février où l'on va ramener progressivement les reptiles à leur température optimale de 28 à 30°C et à une durée d'éclairage journalière de 12 heures.
Une fois cette étape effectuée,on peut recommencer à les nourrir en prenant quand même la précaution de leur donner pour leur premier repas un rongeur de taille inférieure à ce qu'ils sont capables de manger en temps normal.
Puis on passe la durée d'éclairage à 14/15heures pour démarrer la période de reproduction.
Après quelques repas,on peut présenter la femelle dans le terrarium du mâle (qui ne devra pas être nettoyé à ce moment là,ce qui ne veut pas dire qu'il ne faut pas enlever de manière régulière les excréments produits par les animaux!!).
C'est à cet instant que l'on peut observer l'intérêt que porte le mâle à la femelle et la réceptivité de cette dernière.
En effet,si le mâle est intéresse,il va commencer par émettre de petits tressautements dès qu'il aura un contact avec sa partenaire.
Ensuite une "poursuite" va s'engager,le mâle essayant de rester sur la femelle jusqu'à son immobilisation (la mordant derrière le cou si nécessaire),c'est également à ce moment-là que l'on voit si la femelle est consentante.
Dans ce cas,très rapidement,elle lèvera sa queue pour permettre au mâle l'introduction de ses hémipenis.
L'acte en lui même dure généralement quelques minutes et peut être répété plusieurs fois dans la journée.
Si elle n'est pas consentante,elle va fuir le mâle en donnant des coups de queue répétés;il faut alors la retirer du terrarium,on la représentera quelques jours plus tard.
Une fois prise,la femelle change de tempérament,notamment en redoublant d'appétit (attention toutefois à la taille des proies qui,à partir de ce moment,doivent être plus petites que d'habitude,afin de ne pas gêner l'évolution des œufs) et cela jusqu'à deux à trois semaines avant la ponte.
Après cette période,en règle générale,elle refuse de s'alimenter de manière catégorique.
L'autre signe qui annonce également l'imminence de la ponte,c'est la mue.
Il faut alors lui préparer une zone de ponte.
Pour ma part,je la détermine dans la partie chaude du terrarium,en y installant une boîte fermée avec un trou suffisamment large pour permettre l'accès au serpent,et dans la quelle je mets de la mousse humide.
Je lui retire également son bac à eau et le remplace par un autre beaucoup plus petit,afin qu'elle ne ponde pas dedans.
De plus,un à deux jours avant la ponte,la femelle fera sans cesse des allers et retours dans tout le terrarium afin de trouver le meilleur endroit pour pondre.
En tout la gestation aura duré entre 40 à 60 jours environ.
Une femelle Lampropeltis g.californiae pond en moyenne 6 à 12 œufs (pour ma part,j'ai eu une année,avec une femelle phase banane de 4ans,une ponte de 18 œufs avec 100% de réussite).
Les œufs sont transférés dans une boîte contenant de la vermiculite humide (il faut surtout prendre la précaution de ne pas les retourner afin de ne pas noyer l'embryon) puis placés dans l'incubateur,qui lui,sera réglé à 28-29°C avec une humidité de plus de 90%.
Pendant ce temps,le pot d'eau permettant à la femelle de se baigner sera remis,et l'on commencera à la réalimenter dès le surlendemain et à volonté,afin qu'elle reprenne ses forces et une allure normale.

On vérifiera au bout de trois semaines à un mois qu'elle ne prépare pas une deuxième ponte spontanée,chose fréquente chez ces Colubridés.
Auquel cas,il faut reprendre les mêmes mesures que précédemment;à savoir qu'en terme de réussite,les deuxièmes pontes sans nouvel accouplement sont très médiocres,voire nulles.
L'éclosion aura lieu entre 55 à 60 jours plus tard.
Une fois sorti de l'œuf,les serpenteaux sont autonomes et mesurent un peu plus de vingt centimètres.
Ils peuvent déjà accepter leur premier repas,mais la plupart ne démarreront qu'après avoir effectué leur première mue,soit cinq à huit jours plus tard.
Pour les nouveaux-nés récalcitrants,il y a quelques solutions qui peuvent aider à déclencher la prise de nourriture:elles consistent à présenter un souriceau fraîchement mort ou à "percer" le bout du nez du rongeur afin qu'apparaisse une goutte de sang ou encore,lorsqu'on en a la possibilité,de frotter la proie contre des lézards afin qu'elle en prenne l'odeur.


Variation



Ce qui fait également le charme du King snake,ce sont toutes les variations de couleurs et de dessins mis au point par les éleveurs en utilisant les techniques de la génétique ou,tout simplement,en sélectionnant les futurs géniteurs tant pour leurs couleurs que pour leurs formes ou leurs dessins..
C'est ainsi que les albinos,les bananes,les lavandes,les chocolats,les snows et bien d'autres encore ont pu voir le jour et continueront à nous émerveiller.
Revenir en haut Aller en bas
daltonn7

daltonn7


Messages : 2
Date d'inscription : 08/02/2014

Article Reptilmag numéro 3:Lampropeltis getulus californiae Empty
MessageSujet: Re: Article Reptilmag numéro 3:Lampropeltis getulus californiae   Article Reptilmag numéro 3:Lampropeltis getulus californiae Icon_minitimeSam 8 Fév - 8:56

bonjour
je possede un couple de lampropeltis getulus californiae chocolat
et j aimerai les faire reproduire
est ce trop tard
et que se passe t il si je baisse la temperature trop vite
déjà comment etre sur que j ai bien un couple
merci d avance
Article Reptilmag numéro 3:Lampropeltis getulus californiae Photo_15
Revenir en haut Aller en bas
 
Article Reptilmag numéro 3:Lampropeltis getulus californiae
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Article Reptilmag numéro 4 : Attention venimeux
» Article reptilmag numèro 1:les tortues boites
» Article Reptilmag numéro 3:Litoria caerulea
» Article reptilmag numèro 1:le coin du véto
» Article Reptilmag numéro 3: le coin du véto

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
R-C Reptiles :: Aire de jeux :: Découvertes et Actualités-
Sauter vers: